Manifestations, compter et recompter

Publié le par Kabreras

Voila une image qui représente assez bien la méthode de la police, j'y reviendrais.

 

Hier, grève donc, manifestations partout en France et comme toujours les différences entre les comptages de la police et des syndicats montrent des écarts phénoménaux.

Pour hier les résultats pour la Paris par exemple, 90 000 selon la CGT, 22 000 selon la police… Cherchez l'erreur !

 

Mais l'explication est plutôt simple en fait, elle tient du système de comptage des uns et des autres.

 

Les syndicats : Comptage par lignes au sein du parcours en plusieurs points puis une moyenne et enfin multiplication selon la taille du cortège. Cela peu sembler valable mais le fait est qu'il y a souvent des queues de cortège moins fournies et des trous à l'intérieur de celui-ci. Cependant l'avantage de cette technique c'est que la moyenne prend en compte les gens arrivant en milieu de manifestation et ceux qui en partent avant la fin.

 

La police : Comptage pas groupe en un point. Souvent effectué d'un espace en hauteur, appartement ou toit. Avec un de ces petits compteurs manuels actionnés à la main on compte le nombre de groupes d'environ 10 ou 20 personnes ou par rangées, au pifomètre. Il est bien évident que selon le placement de ce comptage dans le parcours les résultats seront grandement différents. De plus ne sont pas comptés les trottoirs ou il y a généralement beaucoup de monde qui suit la manifestation sans pour autant faire partie des cortèges syndicaux.

 

Evidemment ces nombre ne sont jamais donnés bruts les uns les autres, selon leur utilité ils sont légèrement (ou pas) modifiés. Il n'y a qu'à voir les réactions des acteurs syndicaux et politiques.

Luc Chatel, porte-parole du gouvernement, a estimé jeudi 27 mai que la « faible mobilisation » enregistrée venait « valider la méthode du gouvernement » sur les retraites, selon une déclaration à l'AFP.

Les syndicats eux vantent une journée de manifestation spectaculaire qui a rassemblée plus d'1 000 000 de personnes à travers le pays soit beaucoup plus que la dernière et crient victoire.

 

Les uns réduisent et les autres gonflent, c'est de bonne guerre.

Malheureusement les écarts sont généralement si grands que les deux cotés se discréditent en essayant de nous faire avaler leurs couleuvres.

Et pour TF1 les chiffres des manifestations sont inférieurs à ce qui était espéré par les syndicats et la journée ne marquera pas les esprits, je n'en attendais pas moins de Lolo Ferrari qui ne s'est pas demandée si la pluie battante toute l'après-midi à paris pouvait avoir un lien avec le fait que tout le monde ne s'y soit pas rendu. Et ça se dit journaliste ?

Publié dans Mes Humeurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ema2100 28/05/2010 18:44



Bonjour,


Selon la Police et les Syndicats ....


le pays vas dans le mur ...Boum...



bon week end .....avant "la fin du monde "
:Lien Youtube.Music


Le "frero" de nicolas premier : Lien Youtube.


ema2100.



Kabreras 30/05/2010 05:38



On n' y est pas encore .. mais bon ..