Clotilde Reiss, agent 000 et des poussières

Publié le par Kabreras

051910 2221 ClotildeRei2Ca y est, elle est libre ! Elle est rentrée ! Grande victoire de la démocratie contre l'empire du Mal iranien !

 

Clotilde Reiss est revenue chez nous et comme tout le monde, enfin tout le monde d'en haut  ou le monde qui peu servir en haut lieu, elle est revenue en Falcon 9000. Un joli avion qui à lui seul fait fondre le gel décrété par Fillon. Et à peine atterrie à 13h20 elle était reçue à 14h00 par le grand timonier Sarkozy.

 

Elle est donc revenue le 15 mai, et aussitôt ces grands méchants de journalistes vont chercher la petite bête et posent les questions qui dérangent…

Bin oui, comment se fait il qu'après 10 mois au pain sec et à l'eau (de l'ambassade Française quand même) en Iran, elle soit revenue tout d'un coup, comme ca, comme par surprise. C'est qu'on l'avait presque oubliée notre Clotilde avec toutes ces histoires de débat sur l'immigration l'identité nationale, de burka et autres curés pédophiles.

 

Les questions dérangent car elles parlent d'un certain Ali Vakili Rad par exemple, terroriste iranien condamné à la prison à perpétuité en 1994 pour l'assassinat de Chapour Bakhtiar, l'ancien premier ministre du chah d'Iran à Suresnes (Hauts-de-Seine). Cet assassinat ayant bien aidé la révolution islamique à arriver au pouvoir. Ali a accueilli sont arrêté d'expulsion "en urgence absolue" signé lundi 17 mai par le ministère de l'Intérieur avec un grand sourire et une joie non dissimulée.

Etrange cette libération deux jours après le retour de Clotilde non ?


Les questions dérangent car elles parlent d'un certain Majid Kakavand par exemple, ingénieur iranien dont les Etats-Unis avaient émis un mandat d'arrêt international et demandés l'extradition pour implication dans le programme nucléaire iranien, qui a passé six mois en prison à la santé avant d'être placé sous contrôle judiciaire. Finalement blanchit, extradition rejetée et liberté acquise, il est repartis en Iran le 5 mai. Aucun rapport selon Bernard Kouchner, l'Iran avait pourtant déclaré au moment de son départ espérer une "décision rapide" de la justice concernant Clotilde Reiss.

Bizarre non ?

 

Les questions dérangent car elles parlent de Pierre Siramy, ancien de la DGSE qui a expliqué, dimanche 16 mai sur LCI (figaro), que la jeune femme de 24 ans "était immatriculée à la DGSE". Propos évidement démentis immédiatement par la DGSE puis par ce même Pierre Siramy qui s'est dédit le 17 sur Europe 1 (audio). Il faut rappeler que Clotilde Reiss avait été arrêtée en Iran pour avoir participé à des manifestations antigouvernementales et espionnage.

Les iraniens n'avaient ils finalement pas tout à fait tord ?

 

Les questions dérangent car elles parlent des propos d'Abdoulaye Wade, président (a vie ?) du Sénégal, qui s'attribue une grosse partie des tractations avec Téhéran en tant que président de l'Organisation de la conférence islamique (OCI). Ce qui a le don d'énerver Nicolas Sarkozy qui on le sait aime tirer la couverture à lui. Le pauvre, un noir lui marche sur les pieds et il ne peut même pas l'expulser…

 

Les questions dérangent car elles parlent de l'amende de 300 millions de tomans (285.000 Dollars) qui ont été payés sans même une larme par l'état. Le même état qui a gelé ses dépenses… Enfin ce n'est que la cerise sur le gâteau en fait et cela ne poserait pas de problèmes si ce n'était tous les autres faits.

 

Et pendant ce temps, Bernard Kouchner enrage au Quai d'Orsay. Le pauvre n'était au courant d'aucune de ces tractations, tout était piloté de l'Elysée par le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant.

Il sert de moins en moins Kouchner, car si pour Phillipe de Villier Sarkozy fait penser au lapin duracell (ca me fait toujours rire), le pauvre Bernard a épuisé ses piles il y a longtemps, c'est lourd les sacs de riz !

Publié dans En Politique

Commenter cet article

alexandra 20/05/2010 17:25



Bravo pour ta remontée des statistiques!


Sarko le lapin Duracell mdr! ça lui va bien


Bisous



Kabreras 20/05/2010 17:42



Oui, je ne peu pas blairer de viliers mai cette sequance est formidable