La rigueur qui ne dit pas son nom

Publié le par Kabreras

http://idata.over-blog.com/3/23/97/70/2010-05/333---sarko-frigo.jpgÇa y est, le premier ministre l'a dit, gel des dépenses pendant 3 ans. Bon il a sûrement mal calculé car il ne reste plus que 2 ans à Sarkozy au pouvoir, mais ça leur arrive souvent de se tromper ces temps ci, aux élections, au parlement, dans les médias…

 

Est annoncé le gel des dépenses publiques donc, c'est-à-dire les dépenses qui sont, ou auraient été faites pour tout le monde, la communauté.

 

N'est pas annoncé le gel des dépenses de l'état, c'est-à-dire les dépenses de l'Elysée, du parlement, et autres membres du gouvernement.

N'est pas annoncé le gel des dépenses des retours en charters qui sont de l'ordre de 20970 € par personne (commission des finances du sénat), pour 27 000 personnes à expulser cette année (Ministère de l'immigration) cela donne le chiffre astronomique de 566 190 000 € au bas mot. Certains parlent de 26 000 € par expulsion (France terre d'asile) ce qui donnerait 702 000 000 €.

N'est pas annoncé le gel des dépenses et remboursement relatifs aux niches fiscales qui permettent aux plus grosses fortunes de France d'être celles qui payent comparativement le moins d'impôts. La baisse de 5 milliards n'est qu'une goutte d'eau, de la poudre aux yeux, vu que celles-ci représentent 74,788 milliards (Le Monde).

 

Alors ? On gèle quoi finalement ?

L'indexation des augmentations du SMIC et des indices salariaux des fonctionnaires sur l'inflation déjà.

Gel des compensations aux collectivités territoriales liées aux transferts de compétences comme le RSA et autres prestations sociales, génial en temps de crise.

 

On gèle tout ce qui ne dérange pas le pouvoir et son pouvoir d'achat. On gèle et advienne que pourra. De toute façon on a bien compris que le but n'est pas la France et ses citoyens mais les amis, la clique, et les grandes fortunes.

 

Quant à entendre Fréderic Lefebvre nous dire que les mots on un sens, cela me laisse rêveur, ou plutôt cela me laisse un goût amère dans les oreilles. L'hôpital se fout de la charité est l'expression qui me viens à l'esprit. Regardez-le avec son air suffisant…


 

 

 

Alors appelons cela un gel des dépenses et pas un plan de rigueur, Appelons un chat un chien et Frédo le caniche à son maître.

Je disais il y a quelques jours que ce mec avait de l’humour, il le démontre aujourd’hui encore.


 

Article également publié ici : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-rigueur-qui-ne-dit-pas-son-nom-74804

Publié dans En Politique

Commenter cet article

raphael 13/05/2010 23:28



c'est toujours un regal avec toi



Kabreras 13/05/2010 23:47



Merci :) J'aime etre apprécié :)



jacques 11/05/2010 23:18



Me permet de vous proposer un complément à votre très bon article:


http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/05/09/fillon-cachez-ce-mot-rigueur-que-je-ne-saurais-voir/


En plus ce "Premier Ministre" vient de déclarer qu'il se "contre-fout" du débat sur la rigueur dans son...propore camp. Cà c'est un chef de la Majorité !!!


 


Bien cordialement,


 


jf.



Kabreras 11/05/2010 23:21



Ce n'est pas un chef de la majorité, c'est un pantin gesticulant.


Les régionales sont perdues, ils ont donc décidés de faire chier les collectivités territoriales en ne compensant plus les dépences de décentralisation. Celles ci devront donc augmenter les
impots et du coup cela ramenera des voix à la présidentielle.