Le niqab et le policier

Publié le par Kabreras

Il va quand même falloir nous lâcher avec ces histoires de niqab, tout le monde se rend compte que le flic qui a verbalisé a fait une grosse connerie et que ses arguments sont vides de sens.


Alors on se retranche derrière des préjugés et on politise l'histoire afin de plaire à sa droite et extrême droite (les élections se rapprochent ca se sent).


On parle de burqa pour faire passer le fait que la femme n'avait pas une aisance de mouvements.

On parle du mari qui serai polygame (Il vient faire quoi dans l'histoire le mari ? il n'était même pas dans la voiture).

On parle de fraude aux allocations familiales.


En fait on parle de tout sauf du problème. Alors en 2 photos j'explique !

Ca c'est un niqab.

A part que c'est moche ca n'empêche apparemment pas de bouger les bras et donc l'aisance de mouvements et la vision ne me semble pas non plus des plus problématique (sinon il vas falloir interdire casquettes, chapeaux et autres en même temps).

 

 

 

 

Ca c'est la burqa.

Non ce ne sont pas les cousins de casimir !

Et la, je peux comprendre que les mouvements et la visions soient problématiques.

 

 

 

 

Voila c'est réglé ? Vous avez compris ? L'emballage complet c'est la burqa et le truc sur la tête c'est le niqab !


Alors maintenant on peut être en accord ou pas avec le port de l'un ou de l'autre. Personnellement à part que ce soit particulièrement moche, je m'en fout un peu. Et en France, il y a assez de possibilités offertes aux femmes qui ne souhaitent pas les porter pour qu'elles ne les portent pas. C'est leur choix, et je m'en contrefout.


 

Une petite phrase de Hubert Védrine :  

« Quelques burqas et la République serait en danger ?

Pourquoi un tel manque de confiance en soi ? »


 

Et je crois que nos politiques devraient avoir d'autre chats à fouetter que les quelques 300 burqa de France qui me semblent un peu secondaires. Non ?

 

Publié dans En Politique

Commenter cet article

guemack 03/05/2010 14:39



"...dans le cas où c'est obligé à la personne" c'est le cas de le préciser, parce que pour certain c'est un choix pour se conformer à ce que dit leur religion ce qui est un choix idéologique. En
tout cas je suis en phase avec ce que vous dites. Par ailleurs, personne ne doit impose une vision pour donner "les voix de recours afin que chacun puisse faire son choix dans la limite du légal.
MERCI à bientot


 



Kabreras 03/05/2010 15:14



Je peu comprendre la limitation dans les espaces administratifs ou où la sécurité est importante (aéroports par exemple). De la à faire chier quelqun qui conduit pénard dans sa voiture il y a une
marge.


Le pire, et j'insiste, étant la mauvaise foi du gouvernement qui change de sujet (on passe au mari) quand le vent tourne.


Moi si les gens veullent s'habiller comme des sacs ca ne me dérange pas comme cela je me sent plus beau..


niark niark niak



guemack sénégal 29/04/2010 18:57



Merci pour ces remarques que je trouve pertinentes, en fait comment reprocher des à une personne son style vestimentaire, comme vous avez bien dit c'est leur choix on doit le respecter, et si moi
je n'aime pas les jupes dois je travailler à son interdiction etc etc etc



Kabreras 01/05/2010 01:02



Ce n'est pas une question de reprocher un style vestimentaire. si le gouvernement veu faire quelque chose cela passerai plutot par porter à la conaissance de TOUS et
TOUTES les voies de recours dans le cas ou ce genre de chose est obligé à la personne



Ouilloutte 29/04/2010 00:18



Mais c'est toujours la même chose.... Battre des bras en l'air, faire des moulinets, désigner ces pauvres femmes comme des veuves orphelines à sauver et leurs maris
comme des boucs émissaires très très méchants, monter la mayonnaise, servir sur deux/trois statistiques foireuses de baisse de la délinquance et du chômage, affréter trois avions, pavoiser devant
les caméra et éviter d'arriver bourré en conférence de presse.





Ca donne, redonne et la masse lui pardonne, c'est le pire, un Sarko président.



Kabreras 01/05/2010 01:00



Plus que 2 ans