La loi ou peut être pas…

Publié le par Cédrick

Article 61 de la loi du 9 Juillet 1991, dispose sauf disposition spéciale : " l'expulsion ou l'évacuation d'un immeuble ou d'un lieu habité ne peut être poursuivie qu'en vertu d'une décision de justice ou d'un procès-verbal de conciliation exécutoire et après signification d'un commandement d'avoir à libérer les locaux. S'il s'agit de personnes non dénommées, l'acte est remis au parquet à toutes fins ".

   

Et maintenant on peu lire ici : Une cité U expulsée

   

Comme quoi la loi ne s'applique que si on veut bien l'appliquer et si les demandeurs n'ont pas de passe droits… Ici on constate que la MAIF s'approprie les droits d'un tribunal !

Et les CRS exécutent !

   

Non pas que je cautionne les occupations illégales, bien que quand je vois le nombre de logements vides à Paris et la hausse constante des prix de l'immobilier (due en partie au fait que de plus en plus de logements sont volontairement laissés vacants pour permettre à cette hausse de continuer).

Evidement ce n'est pas ce gouvernement qui va y faire quelque chose à moins de penser que les expulsions… oups… les « éloignements » perpétrés par le ministère de l'immigration et de l'identité nationale sont en fait un moyen calculé de libérer des logements pour les autres ! Tout comme les crimes nazis étaient en fait un moyen de luter contre la pollution en réduisant la quantité de CO2 rejeté par les humains.

L'amalgame est peut être un peu rapide je l'avoue mais je dois avouer que j'ai du mal a m'enlever le mot arien de la tète quand je vois Brice Hortefeux, le grand défendeur de la sélection par l'ADN. Celui qui oublie que la famille ce n'est pas seulement une histoire de gènes…

   

Mais je m'emporte, je m'emporte … j'en parlerai une autre fois surement…

   

En tout cas demain c'est GREVE ! Et je serai dans la rue !

Publié dans En Politique

Commenter cet article