Début répréssifs de Sarko ?

Publié le par Cédrick

dossier.gifBilan au 12/05/07 des manifestations post-élections présidentielles.

Selon les calculs des Renseignements généraux (RG), d'une précision redoutable, 9680 personnes auraient manifesté en France le 06/05/07. A Paris, les estimations varient de 200 à 5000 personnes. Les manifestants auraient été 2000 à Bordeaux, de 150 à 3000 à Lyon, de 200 à 300 à Marseille, 200 à Strasbourg, de 1200 à 2500 à Toulouse. Dans les villes de Nancy, Mulhouse et de Metz, on a compté entre 200 et 700 manifestants.

Les manifestations du lendemain, le 07/05/2007, ont, selon les dépêches d'agences de presse réunis moins de personnes : 400 à Lyon ; entre 150 et 400 à Nantes ; 300 à Rennes et à Tours.

Mais on peut raisonnablement supposer que ces chiffres sont largement sous-estimés. En effet, on a compté plus de manifestants à Caen qu'à Paris, respectivement 800 et entre 200 et 500 dans la capitale.

Le 08/05/2007, les seuls chiffres disponibles font état de 150 manifestants à Paris, 200, dans l'après midi, à Lyon et 400 en soirée.

Pour le 09/05/2007, les médias font seulement référence à la manifestation anti-fasciste qui a réunie entre 300 et 400 personnes à Paris, place Saint-Michel.

Près de 1000 arrestations.

Ces manifestations ont donné lieu à une très forte répression.

Pour le premier soir, la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN) affirme que 592 personnes on été arrêtées .

Mais encore une fois, il est fort probable que ce chiffre est en dessous de la réalité. A titre d'exemple, quand la DGPN comptabilise 46 arrestations à Paris, la Préfecture de Police de Paris en annonce 79. En rapportant les 592
arrestations comptabilisées par la DGPN aux près de 10 000 manifestants recensés par les RG, on arrive à un ratio de 6% d'arrestation ! Pour la nuit du 7 au 8 mai, la DGPN annonce 160 arrestations dont 20 à Paris. La Préfecture de Police de Paris parle, quant à elle, d'une centaine d'arrestation dans la capitale .

Les manifestations du 08/05/07 ont donné lieu, toujours selon la DGPN, à 89 arrestations en France dont 3 à Paris .

Le 09/05/07, la police se surpasse. Cent dix huit personnes sont arrêtées à Paris lors de la manifestation anti-fasciste ; soit entre 30 et 39% des manifestants. Au même moment se déroulé une manifestation de néo-nazies. Quatre cent à 500 fascistes ont pu parcourir le VIe arrondissement de Paris « «cagoulés et masqués», faisant le salut nazi et encadré par un service d'ordre portant desbattes de base-ball, sans être inquiété par les forces de l'ordre .

Ainsi entre le 06/05/07 et le 09/05/07, selon les chiffres officiels, près de 1000 personnes ont été arrêtées.

Un total de 8 ans de prison ferme Ces arrestations ont déjà donné lieu à la condamnation à de la prison ferme de 40 personnes.

A Lyon le tribunal correctionnel a distribué 44 mois de prison à 13 personnes avec des peines variant de 2 à 6 mois de prison.

A Paris, 4 personnes ont été condamnées à 4 mois chacune.

A Rennes, ce sont 5 personnes qui ont pris entre 1 et 3 mois.

A Toulouse, un manifestant a écopé de 8 mois à lui seul.

A Bordeaux, 7 personnes se vont vues condamner à des peines variant de 4 à 6
mois.

A Charleville-Mézières, 6 et 4 mois.

Au Creusot, 2 mois pour un manifestant...

Au bas mot, l'ensemble de ces condamnations représente 8 ans d'emprisonnement.
Et ce n'est qu'un début car d'autres comparutions sont prévues.

Au moins 7 blessés dont un par balle Si les médias ont largement diffusé le bilan des victimes dans les rangs des forces de l'ordre, ils se sont évidemment montrés moins diserts quant au nombre de blessés parmi les manifestants.

On compte un blessé par balle à Grigny-Essonne et au moins 6 autres blessés à Lyon, Nantes et Paris. A Lyon, une jeune femme a reçu une grenade lacrymo dans la figure, elle a eu la mâchoire fracturée et a due être opérée vendredi dernier ; un étudiant a reç§u un tir de flasball douloureux qui lui a faire perdre l'usage testiculaire ; une jeune femme est ressortie de garde à vue avec des béquilles...

Sources : AFP, 07/05/07, 9h54 AP, 07/05/07, 23h20 AFP, 07/05/07, 2h03 AP, 06/05/07, 22h35 AFP, 08/05/07, 19h07 AFP, 08/05/07, 11h09 AP, 08/05/07, 00h33 AFP, 08/05/07, 23h54 Reuters, 09/05/07, 9h45 AP, 07/05/07, 19h19 AP, 07/05/07, 11h38 AP, 08/05/07, 18h06 AP, 09/05/07, 20h03 Libération, A Paris, défilé cagoulé d'extrémistes de droite, 11/05/07 AFP, 10/05/07, 8h01 Libération, A la Grande Borne, un mineur blessé par un policier, 10/05/07 Reuters, 07/05/07, 16h07 AFP, 08/05/07, 23h54 Libération, Manifs anti-Sarkozy : un ingénieur victime d'une bavure porte plainte,11/05/07, Rebellyon

Publié dans En Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

arno 29/05/2007 14:37

CHANGEMENT D'ADRESSE!!! Depuis 3 mois j'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/ Ce blog est consacré à Ségolène Royal qui va sans doute devenir prochainement la chef de l'opposition et elle sera sans doute notre candidate pour les élections présidentielle de 2012. Mais à cause de problèmes récent mon blog je change d'adresse alors pourriez vous mettre un lien vers la nouvelle adresse de ce blog qui est la suivantes: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/ Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde. Pourriez vous mettre un lien vers mon blog s'il vous plait!!! Nous vous remercions tous pour cette belle campagne présidentielle et nous remercions Mme Ségolène Royal qui a fait une très bonne campagne et qui a su nous redonner le goût de la politique. Vous pouvez dès maintenant vous abonnez à la Newsletter.

Stitch 24/05/2007 23:36

Oui et il faut croire que ce n'est que le début d'une ère assez répressive. Ca avait commencé avant son élection, avec l'afaire du gars qui avait pris un mois de tôle pour l'avoir traité de Hongrois Roumain...